L'Education Physique et Sportive (EPS) est le nom donné à l'enseignement des Activités Physiques et Sportives dans le cadre scolaire. C’est une pratique d’intervention et une discipline d’enseignement.

Celle-ci privilégie, en France, la mise en jeu effective de la personne dans sa totalité, soit dans le cadre de relations sociales (pratique des sports de duels collectifs ou individuels ; coopération et entraide ; évaluation et co-évaluation, ...) ; soit dans la relation du sujet avec lui-même (pratique d'activités telles que la course en durée, la musculation, etc.) ; soit dans la relation avec un milieu naturel , ski alpin, etc..) ou avec un animal (équitation). L'éducation physique et sportive cherche à utiliser les pratiques sportives institutionnelles et codifiées et les pratiques motrices à visées artistiques et/ou esthétiques comme moyen d'éducation en utilisant les divers problèmes que posent l'acquisition des compétences et habiletés nécessaires à l'efficacité dans ces pratiques, tout en essayant d'opérer une traduction de ces problèmes pour les élèves, telle qu'elle permette une intégration d'objectifs plus généraux relatifs au développement personnel (tant social, cognitif, que moteur), l'intégration sociale, et l'acquisition d'autres compétences qui permettront à l'élève de gérer sa vie physique d'adulte puis plus globalement, sa propre santé. Pour ce faire, elle ne peut éviter d'accompagner la réalisation de ces objectifs par des objectifs liés à leur méthode d'acquisition. Elle constitue donc un vecteur d'éducation utile au même titre que les autres disciplines scolaires.

Étant donné l'importance prise par l'acquisition de compétences dans cette discipline (à différencier des habiletés), les objectifs de l'éducation physique et sportive tendent à développer l'activité d'identification des problèmes, leur discrimination pertinente (donc leur classification), puis l'activité de décision, laquelle doit évoluer vers l'accès à l'autonomie du sujet. En effet, l'élève doit toujours apprendre à décider laquelle des compétences (et des habiletés afférentes pour la réalisation motrice) est la plus pertinente à mettre en œuvre pour résoudre un problème, que ce problème soit lié à un contexte de pratique sociale (duel, coopération, construction esthétique en groupe, etc..), un contexte de pratique à visée esthétique, ou un contexte lié à une pratique de "pleine nature" (kayak, équitation, voile, etc.). dans l'Union européenne

 

Finalités

Selon les instructions officielles (BO no 6 du 28 août 2008 pour le collège et BO no 4 du 29 avril 2010 pour le lycée), l'éducation physique et sportive a pour finalité de former, par la pratique scolaire des activités physiques, sportives et artistiques, un citoyen cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué. Plus particulièrement, l'EPS doit permettre à chaque élève de :

  • développer et mobiliser ses ressources pour enrichir sa motricité, la rendre efficace et favoriser la réussite ;
  • savoir gérer sa vie physique et sociale ;
  • accéder au patrimoine de la culture physique et sportive.

Pour les professeurs d'EPS, l'enjeu est de faire entrer les élèves dans une suite de situations d'apprentissage les amenant à prendre du plaisir, progresser, être motivés parce qu'ils sentent que les savoirs appris leur permettent d'agir et d'avoir une « maitrise » de l'environnement physique et social qui accepte l'élève tel qu'il est mais l'incite à changer. L'élève doit créer et reconstruire ses savoirs avec le groupe. Au travers de cette reconstruction des savoirs l'élève est aussi éduqué, travaillant en groupe, et confirmant son savoir-être et sa personnalité. Cette éducation globale au travers de l'EPS le suivra dans toute sa vie future.

 

L'eps au Lycée : 3 ans, 3 temps différents !

 

1 - La classe de Seconde

Lors de son arrivée au lycée, l'élève va vivre d'importants changements dans la gestion de ses apprentissages. Et ce, dans l'ensemble des disciplines d'enseignement. Il sera confronté à un nouvel univers: celui d'une classe de 35 élèves.

En E.P.S, nous conservons un schéma global de fonctionnement très proche de celui du collège : un professeur / une classe, 3 cycles.

Ainsi, les élèves travaillent à l'intérieur du groupe classe et avec un enseignant référent. Mais, le temps d'apprentissage passe de 3 heures par semaine à 2 heures. Avec un découpage de l'année scolaire en trois périodes. Chacune correspondant à une activité sportive ou artistique.

Les méthodes de travail doivent être vite comprises et le référent enseignant est rencontré moins fréquemment.Le changement le plus important reste l'autonomie que devra acquérir l'élève. Autonomie dans l'investissement, le travail et la réalisation de son projet. Ainsi que dans les trajets le menant aux différentes installations sportives.

Au Lycée Jay de Beaufort, deux installations sont présentes sur le site : le mur d'escalade et la salle de musculation. Les élèves doivent donc se déplacer pour les autres activités. En lycée, après la découverte du trajet officiel accompagné de l'enseignant, les élèves se déplacent seuls vers les installations sportives,

Les activités les plus souvent pratiquées sont :  Volley-ball, Athlétisme, Acrosport, Tennis de table, Badminton, Musculation.

 

2 - La classe de Première

Le passage en première va modifier le fonctionnement de l'élève en EPS. Celui-ci va pouvoir opérer un choix dans un groupe d'activités. En début d"année, l'élève va devoir se déterminer en fonction de son niveau et/ou de ses envies et/ou de ses stratégies.

Exemple :

2 classes se retrouvent alignées lors du même créneau horaire et 2 menus sont proposés par l'équipe enseignante.

Menu 1 : Tennis de table/Volley-ball/Athlétisme

Menu 2 : Athlétisme/Handball/Acrosport

Les élèves émettent deux vœux dans un ordre préférentiel. Lorsque tout se passe bien, la répartition est équilibrée et les élèves des 2 classes peuvent se retrouver mélangés en 2 groupes quantitativement équivalents. Parfois, ce  partage est disproportionné et les enseignants tranchent en fonction des activités proposées aux élèves l'année précédente.

Les activités les plus souvent proposées sont : Rugby, Volley-ball, Acrosport, Athlétisme, Musculation, Danse, Badminton et Escalade

 

3 - La classe de Terminale

L'élève effectue le même type de démarche que lors de la classe de première. Les 3 disciplines choisies seront les 3 qui feront la note EPS au baccalauréat sous forme de 3 contrôles en cours de formation (CCF) toutes les 10/11 séances environ.

Les contraintes des programmes, les contraintes horaires et les contraintes en installations sportives sont fortes et nécessitent des choix d'enseignement. Les menus proposés aux classes de terminale découlent de ces contraintes.

Les absences lors des épreuves d'évaluation doivent faire l'objet d'un justificatif officiel : certificat médical ( modèle à télécharger ci-dessus) ou situation familiale grave autorisant le chef d'établissement à produire une autorisation d'absence. Hormis cela, la note zéro pour l'examen est attribuée à l'élève.

Exemple de menus en terminal pour les classes de ST2S :

  • Danse / Badminton / Athlétisme
  • Escalade / Musculation / Athlétisme